Hydroponie : définition de la culture hydroponique

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:hydroponie

L’hydroponie est une méthode de culture des plantes sans terre. Les plantes sont cultivées dans un substrat inerte et les racines sont immergées dans une solution nutritive. Cette méthode permet de contrôler l’environnement de culture et d’optimiser la croissance des plantes.

C’est quoi l’hydroponie ?

La culture hydroponique est la pratique de la culture de plantes dans de l’eau sans sol. C’est une méthode de culture de plantes utilisant des solutions nutritives et sans l’utilisation de la lumière naturelle.

Les systèmes hydroponiques utilisent généralement un réservoir, une pompe et des tubes pour fournir des nutriments et de l’eau aux racines des plantes. Cette méthode est utilisée dans les serres, les aquariums, les bassins d’aquaculture, des tours hydroponique et même dans les missions spatiales.

La culture hydroponique est un excellent moyen pour les personnes qui disposent de peu d’espace ou de ressources pour cultiver des légumes. Il présente également des avantages pour les personnes souffrant de problèmes de santé qui les empêchent de manger certains types d’aliments comme le blé ou les produits laitiers.

Comment fonctionne l’hydroponie ?

Fonctionnement de l'hydroponie

L’exploitation hydroponique consiste à planter des graines dans la solution nutritive, puis à les alimenter en nutriments via un système d’irrigation. Les racines des plantes absorbent les nutriments dissous dans l’eau et les minéraux dissous dans la solution. Les racines absorbent également l’oxygène de l’air. Cela permet aux plantes de pousser sans terre.

Il y a cinq étapes impliquées dans les systèmes hydroponiques, chacune avec une fonction spécifique.

  • La première étape est la germination des graines. 
  • La deuxième étape est le début du développement des racines de la plante, qui se produit lorsqu’elles sont placées dans l’eau et que des nutriments sont ajoutés à l’eau. 
  • La troisième étape est celle où la plante développe sa tige et ses feuilles. 
  • La quatrième étape est celle où les fleurs ou les fruits apparaissent sur la plante.
  • Puis elle entre dans sa dernière phase – la récolte ou la fructification.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’une culture hydroponie verticale ?

Découvrez dans cette vidéo les avantages et les inconvénients de faire une culture verticale en hydroponie.

Quel système hydroponique pour quelle culture ?

1. Système aéroponique

Avez-vous déjà vu des légumes pousser à partir de rien ? Le système aéroponique dont nous allons parler est à peu près cela. Ce système nourrit les plantes avec un brouillard chargé de nutriments et rien d’autre. Les racines sont maintenues dans un milieu de croissance sans sol. L’eau chargée de nutriments doit être pompée périodiquement pour que les plantes puissent pousser.

Oui, la méthode est assez futuriste et hi-tech, mais elle est en fonction depuis un certain temps maintenant. Un système de tuyaux envoie une solution pressurisée de nutriments aux plantes. Les racines reçoivent la solution par les buses du tuyau sous forme de gouttelettes. Cela signifie que les racines reçoivent les nutriments et l’humidité, tout en étant capables de respirer librement.

2. Système hydroponique goutte à goutte

L’un des systèmes hydroponiques les plus actifs est le système goutte à goutte. Celui-ci utilise une pompe pour alimenter régulièrement les plantes en eau et en nutriments, idéal pour une culture hors-sol. Vous en avez peut-être entendu parler sous les noms de système de micro-irrigation. Ce système hydroponique utilise de minuscules émetteurs pour arroser directement la solution nutritive sur les plantes. En fait, c’est une aubaine pour le gros problème de l’aération, car il fournit un arrosage et une nutrition constants avec les tuyaux, les conduites et les milieux de culture.

La méthode se compose de deux étapes, l’une consistant à aller chercher la solution nutritive dans un réservoir à l’aide de tuyaux et de conduites. Vous pouvez envoyer la solution à des plantes individuelles. La deuxième étape consiste à asperger la solution sur un milieu de culture qui sera ensuite évacué lentement.

3. Technique du film nutritif (NFT)

Avez-vous rencontré un problème d’aération avec l’un des systèmes hydroponiques que vous avez utilisés ? La technique du film nutritif ou NFT résoudra ce problème. Avec la NFT, vous présenterez un mince film de solution au fond assez profond d’un réservoir. Ainsi, les racines recevront de l’eau et des nutriments tandis que la partie supérieure pourra respirer. Si vous voyez les racines en forme de serpillière, ne vous inquiétez pas car elles sont destinées à ressembler à cela.

La caractéristique technique la plus importante de ce système est que le bac de culture ne doit pas être parfaitement horizontal. Assurez-vous qu’il présente un léger angle. La légère inclinaison du réservoir ne fera pas stagner les racines avec la solution, et la solution ne s’écroulera pas non plus trop vite.

4. Flux et reflux

Si vous êtes un jardinier amateur, le système de flux et reflux est fait pour vous. Avec ce type de système, vous placez les plantes dans un lit de culture spacieu. Ce lit est rempli d’un milieu de culture comme la perlite ou la laine de roche. Une fois que vous avez soigneusement planté les plantes, vous inondez le lit de culture de solution nutritive. Ce système fonctionne sur le principe de l’irrigation régulière des racines et sur des périodes plus courtes.

5. Système hydroponique à mèche

Le système hydroponique le plus simpliste est le système à mèche. Il ne nécessite ni aérateurs, ni pompes, ni électricité. Parmi les différents types de systèmes hydroponiques, c’est le seul système passif qui peut se passer d’électricité.

6. Culture en eau profonde

Le système DWC fonctionne presque pour toutes les sortes de plantes, mais c’ est une bénédiction pour les grandes plantes, surtout celles qui ont de grosses racines. Dans ce système, les racines des plantes sont suspendues dans une solution nutritive, et vous fournissez directement l’air avec un diffuseur ou une pierre à air. Vous devrez placer les plantes dans des pots en filet avec un milieu de croissance pour les fixer. Lorsque vous faites reposer les plantes dans les nutriments avec un apport illimité d’oxygène, vos plantes atteignent une croissance folle.

7. La méthode Kratky

Le système hydroponique le plus rudimentaire est la méthode Kratky. C’est une méthode assez dépassée, et seuls les amateurs l’utilisent. Cette méthode est simple : vous devez planter vos plantes avec leurs parties aériennes en dehors de la solution.

Quels légumes ou plantes faire pousser en hydroponie ?

Les légumes en hydroponie

Les légumes hydroponiques sont des plantes qui poussent dans de l’eau sans sol, généralement dans une solution riche en nutriments. Ils sont cultivés sans avoir besoin de terre ni de soleil.

Les meilleurs légumes à cultiver en hydroponie sont la laitue, les tomates, les concombres, les haricots et les radis. Ces légumes peuvent être cultivés à l’intérieur ou à l’extérieur à l’aide d’un système hydroponique.

Quelques exemples d’installation hydroponique en France

Ô Potager, micro ferme hydroponique

Une exploitation hydroponique certifiée HVE

La Ferme Hydroponique bio Les Sourciers

FAQs

Quelle différence entre aquaponie et hydroponie ?

L’aquaponie est un système qui utilise l’eau et les déchets de poisson comme principale source de nutriments pour les plantes. La culture hydroponique, quant à elle, utilise des solutions riches en minéraux pour nourrir les plantes.

Quelle serre choisir pour son système hydroponique à la maison ?

Il existe de très nombreuses serres pour votre culture hydroponique. Tout dépend de la taille dont vous avez besoin. Attention toutefois, plus la taille de votre serre sera grande et plus elle coûtera chère.

Définition simple et facile d’une plantation hydroponique

Une plantation hydroponique est une méthode de culture de plantes utilisant des solutions nutritives minérales dans de l’eau sans sol.