Faire un potager en permaculture : le guide complet

La permaculture est une approche globale de l’agriculture qui vise à imiter les écosystèmes naturels. Elle repose sur trois principes fondamentaux : l’écologie, l’économie et l’éthique. Elle privilégie les interactions entre les plantes et les animaux, et met l’accent sur la production de nourriture de qualité, en respectant l’environnement. Si vous souhaitez mettre en place un potager en permaculture, voici un guide complet pour vous aider à démarrer.

Définition de la permaculture

La permaculture est un système de conception qui existe depuis des décennies. C’est un ensemble de principes, de pratiques et de conceptions pour créer un environnement où les humains vivent en harmonie avec la terre. Il existe de nombreuses conceptions de permaculture différentes qui peuvent être mises en œuvre dans un endroit donné.

La permaculture utilise les principes de l’écologie, de la pensée systémique et de la conception, plutôt que de s’appuyer sur l’utilisation d’intrants externes tels que les combustibles fossiles. La permaculture prône la création d’une « culture permanente » par la production et la transformation d’aliments localisés à petite échelle, la construction avec des matériaux locaux et l’utilisation de ressources renouvelables.

C’est quoi un potager en permaculture ?

Définition d'un potager en permaculture

Un potager en permaculture est un jardin conçu pour être durable et autosuffisant. Il n’utilise aucun produit chimique synthétique et est plutôt basé sur les processus naturels de croissance des plantes. Vous pouvez développer une micro-ferme en permaculture pour créer vos besoin en fruit et légumes pour toute vote famille sur une année entière.

Un potager en permaculture est un moyen durable de cultiver des légumes dans votre jardin. C’est facile à faire et peut être fait sans aucun outil ou équipement supplémentaire au-delà de ce que vous avez déjà dans votre jardin. Vous pouvez faire notre potager dans un jardin mais également le faire sur un balcon chez vous, avec peu de place.

Comment faire un jardin potager en permaculture en 8 étapes ?

Afin de créer un potager en permaculture, vous devez savoir quels sont vos objectifs et ce que vous voulez atteindre. Ce sont les 8 étapes que vous devez suivre pour organiser votre potager en permaculture.

Comment commencer un jardin ?

  • Etape 1 : Sélection du site -C’est la première étape à franchir lors de l’organisation d’un potager en permaculture. Vous devez choisir une zone où il y a plein soleil et qui n’est ni trop près ni trop loin de votre maison. Il doit également être suffisamment proche pour un accès facile à pied, à vélo ou à pied.

Comment préparer le sol pour la permaculture ?

Préparation du sol d'un potager en permaculture
  • Étape 2 : Préparation du sol -Le sol doit être riche en matière organique et en nutriments pour des plantes saines. Vous pouvez le faire en ajoutant du compost, du fumier, de la moisissure foliaire ou d’autres matières organiques dans le sol. Selon le type de plantes que vous souhaitez cultiver, vous devrez peut-être amender le sol avec de la chaux, de l’argile ou du sable. Vous pouvez aussi utiliser des bacs de permaculture pour faire pousser vos plantes et légumes où vous voulez (ou presque). Vous pouvez également fabriquer une butte en permaculture avec du bois pour faire pousser plantes, arbres, légumes et arbustes.

Quelles sont les étapes pour faire pousser son potager ?

  • Étape 3 : Planter des graines – C’est là que vous commencez à cultiver le jardin depuis chez vous et à planter vos premiers semis dans le sol. Vous pouvez soit acheter ces graines dans une pépinière, soit les planter vous-même. Si vous achetez des graines à une pépinière, ils seront pré-germés et viendront dans un petit paquet pratique avec quelques plantes de démarrage. – Vous voudrez ramasser la quantité appropriée de graines pour la taille de votre jardin et commencer à les planter à environ 10 cm de profondeur. Veillez à ne pas laisser le sol devenir trop sec car cela peut tuer les graines.
  • Étape 4 : Fertilisation – La fertilisation est un processus qui consiste à appliquer des nutriments ou du compost aux plantes afin de stimuler la croissance de légumes et de fleurs sains. – Vous voudrez vous assurer que vos plantes reçoivent suffisamment d’azote en ajoutant une poignée de farine d’os pour chaque 20 m². Cela aidera les plantes à développer des racines profondes et des sommets feuillus verts. Aider vos plante avec la technique du paillage, qui les aidera à grandir et leur donnera un meilleur environnement pour se développer.
  • Étape 5 : Division – Séparez les touffes de plantes pour faire pousser des semis individuels.
  • Étape 6 : Transplantation – Déterrez les plantes en petites touffes et plantez-les dans un nouveau lit ou un nouveau conteneur.

Comment entretenir son potager familiale en permaculture ?

  • Étape 7 : Arrosage – Assurez vous que le sol est humide, mais pas détrempé. . Vous pouvez également arroser vos plantes avec un pulvérisateur pour plantes. Attention aux limaces qui aiment les sols humides et il faudra vous débarrasser de nos limaces de façon naturelle.
  • Étape 8 : Désherber – Gardez votre jardin exempt de mauvaises herbes avec une houe ou une truelle pointue et tuez-les en grattant les feuilles ou en les recouvrant de paillis.

Quels légumes planter en permaculture pour son potager ?

Association des légumes pour organiser son potager

L’objectif principal du jardin est de produire des légumes pour la consommation, mais il aide également à construire du sol et du compost, ce qui à son tour contribue à améliorer la rétention d’eau et la fertilité du sol. De nombreux légumes sont utilisés dans les jardins de permaculture, mais certains sont plus adaptés que d’autres à certains climats, conditions de croissance et utilisations prévues. penser à importer des insectes comme des coccinelles afin de lutter contre tout type de parasite qui pourrait attaquer votre jardin.

Tableau d’association des légumes pour organiser son potager

Découvrez les meilleurs associations de légumes afin de savoir ce que vous devez planter ensemble et ce qu’il faut éviter.

Type de légumeAmisEnnemisCommentaires
Asperges
Basilic, carottes, coriandre, aneth, soucis, persil, tomatesAil, oignons, pommes de terreLes soucis, le persil et les tomates protègent contre les coléoptères de l’asperge.
Basilic
Asperges, haricots, betteraves, poivrons, choux, piments, aubergines, soucis, origan, pommes de terre, tomatesRueLorsque le basilic est cultivé à environ 30 cm des plants de tomates, cela augmentera le rendement des tomates. 
Il améliore également la saveur de la laitue.
HaricotsBetteraves, carottes, blettes, choux, maïs, concombres, pois, radisAil, oignonsLes capucines et le romarin dissuadent les coléoptères du haricot
Betteraves
Brocoli, choux de Bruxelles, haricots nains, chou, chou-fleur, blettes, chou-rave, oignonsCharlock, moutarde des champs, haricots vertsLes haricots verts et les betteraves rivaliseront pour la croissance. 
Les feuilles de betterave compostées ajoutent du magnésium au sol lorsqu’elles sont mélangées. 
Le magnésium joue un rôle important dans la photosynthèse
Brocoli
Basilic, betteraves, haricots nains, carottes, céleri, camomille, concombre, aneth, ail, laitue, soucis, menthe, capucines, oignons, radis, romarin, sauge, épinards, bette à carde, thymAsperges, cantaloup, haricots grimpants, moutarde, poivrons, citrouilles, fraises, maïs sucré, pastèqueLe romarin repousse la mouche du chou nuisible au brocoli
Choux
Betteraves, céleri, blettes, laitue, épinards, oignonsChou-rave, tomatesL’hysope, la menthe et la sauge dissuadent les mites du chou
CarottesHaricots, laitue, oignons, pois, poivrons, tomatesAnethLa ciboulette améliore la saveur, le romarin dissuade les mouches des carottes
Maïs
Haricots grimpants, concombre, marjolaine, pois, citrouilles, courges, tournesols, courgettesTomatesLes vers de la tomate et les vers de l’épi du maïs aiment les deux plantes. 
Les haricots et les pois fournissent de l’azote
OignonsChou, carottes, blettes, laitue, poivrons, tomatesHaricots, poisLa camomille améliore la croissance et la saveur
Pomme de terreBasilic, haricots, céleri, maïs, ail, raifort, laitue, soucis, oignons, pois, radis, épinardsAsperges, brocoli, choux de Bruxelles, chou, chou-fleur, carottes, concombres, aubergines, chou-rave, melons, poivrons, framboises, courges, tournesols, fraises, tomatesLes concombres, les tomates et les framboises attirent les parasites nuisibles aux pommes de terre. 
Le raifort augmente la résistance aux maladies
Citrouille
Haricots, maïs, soucis, capucines, courgesPommes de terre
Radis
Betteraves, choux, carottes, ciboulette, concombres, chou frisé, laitue, épinards, courgesHysopeLes plants de radis fonctionneront comme une culture piège pour se protéger contre certains coléoptères
Fraise
Haricots nains, carvi, ciboulette, laitue, oignons, sauge, épinards, courgeFamille des choux, aubergines, poivrons, pommes de terre, tomates
Tomates
Asperges, carottes, céleri, oignons, persil, poivronsMaïs, aneth, chou-rave, pommes de terreLe basilic, la menthe et la mélisse améliorent la croissance et la saveur
CourgetteHaricots, maïs, aneth, ail, soucis, capucines, origan, pois, radis, épinardsPommes de terre et citrouille

FAQs

Comment débuter un jardin en permaculture ?

La première étape pour démarrer un jardin en permaculture devrait être de planifier et de concevoir votre aménagement. Cela comprend le choix de votre site, la disposition des plates-bandes, la conception des chemins, etc. Une fois que vous avez décidé de votre disposition, vous devrez commencer à planter selon votre plan de conception. Vous devrez également réfléchir au type de plantes que vous voulez dans votre jardin et à ce qu’elles vous apporteront : de la nourriture, des fleurs ou autre chose !

Où trouver des plans de potager en permaculture ?

Les plans de potagers en permaculture se trouvent sur Internet. Mais ils ne sont pas le seul endroit où vous pouvez les trouver. Il existe de nombreux endroits où vous pouvez trouver ces plans. Ceux-ci incluent des forums en ligne, des sites Web de jardinage et même des livres de jardinage spécifiques qui ont une section sur les potagers.

Qu’est-ce qu’un potager vertical en permaculture ?

Un potager verticale est construite de plein pieds, afin de maximiser l’exposition au soleil, et dispose de plusieurs niveaux de lits de culture. Les lits sont empilés verticalement les uns sur les autres, chaque lit étant suffisamment proche pour être arrosé par l’eau au-dessus de lui. Il a l’avantage de pouvoir faire pousser des légumes toute l’année. Un potager vertical en permaculture peut être utilisé pour cultiver des légumes, des herbes, des fruits et des fleurs. Il peut également être utilisé comme lieu de culture de nourriture pour le bétail ou les oiseaux.

Pourquoi utiliser une serre en permaculture ?

Les avantages de l’utilisation d’une serre de permaculture sont nombreux – cela permet aux gens d’apprendre des pratiques durables qui peuvent les aider à prendre soin de la planète et cela leur permet de cultiver des aliments toute l’année avec des rendements élevés dans un environnement contrôlé.