Comment faire un élevage de poule pour son jardin en permaculture en 2022 ?

Beaucoup de personnes se demandent comment faire un élevage de poule. Nous avons vu pourquoi il était indispensable de faire un élevage de poules pour son jardin en permaculture. Cependant, il y a beaucoup de choses à faire pour commencer à élever des poulets en permaculture. Voyons étape par étape Comment faire un élevage de poule pour son jardin en permaculture.

Qu’est-ce que la permaculture ?

La permaculture est un système de conception qui peut être utilisé pour créer des habitats et des cultures durables. Le mot « permaculture » vient des mots « permanent« , « agriculture » et « culture« . Dans ce contexte, cela signifie concevoir votre vie de manière à avoir tout ce dont vous avez besoin pour vos besoins quotidiens sans utiliser toutes les ressources de la Terre. Cela comprend les ressources naturelles comme l’eau, le sol et les plantes ainsi que les ressources artificielles comme l’électricité et les produits manufacturés.

Pourquoi élever des poules pour son jardin en permaculture ?

Pourquoi élever des poules

Élever des poules pour votre jardin en permaculture est une excellente idée. Les poules sont une ressource durable et renouvelable qui peuvent fournir des œufs, de la viande et des engrais pour votre jardin. Ils produisent également un riche compost à partir de leur fumier que vous pouvez utiliser dans votre jardin pour faire pousser des plantes saines.

Élever des poules dans son jardin en permaculture présente de nombreux avantages :

  • Œufs : Les poules fourniront des œufs frais tous les jours et ils sont faciles à trouver si vous en avez besoin. Elles pondront des œufs même s’ils ne sont pas fécondés par un coq, vous n’en avez donc pas besoin pour obtenir des œufs.
  • Viande : Si vous voulez de la viande de volaille, il est facile de les élever sur votre propriété car ils ne nécessitent pas beaucoup d’espace ni de nourriture. Vous pouvez manger la viande ou la vendre à des fins lucratives.
  • Engrais : Le fumier de poules est un excellent engrais naturel qui aide à garder le sol sain et fertile, ce qui aide à faire pousser des plantes saines.
  • Compostage : Le compostage est un moyen de transformer les restes de nourriture inutilisés en engrais pour les plantes. Les poules peuvent vous aider à composter vos restes de nourriture dans votre jardin et vous fournir une ressource précieuse.
  • Compagnie : les poules sont des animaux sociaux et ne resteront pas simplement allongés toute la journée à attendre des restes ; ils ont besoin d’interaction humaine, surtout quand ils sont jeunes, donc si vous voulez qu’ils pondent des œufs tous les jours, vous devrez passer du temps avec elles et leur accorder de l’attention.

Comment faire un élevage de poule en 10 étapes

Voyons à présent comment faire un élevage de poules pour votre jardin en permaculture en 10 étapes.

1. Vérifiez si l’élevage de poulets est autorisé dans votre région

Si vous vivez à la campagne, tout va probablement bien. Le problème se pose davantage dans les limites des villes. De plus en plus de villes autorisent les gens à élever des poules de basse-cour. Mais il existe encore de nombreux endroits où l’élevage de poulets est interdit.

Il peut également y avoir aussi des restrictions. Par exemple, la plupart des villes autorisent les poules mais pas les coqs. Vous pouvez également être limité à certaines races de poulets.

2. Choisissez votre habitat

Vous devez ensuite décider de l’emplacement de vos poules et de la manière dont vous allez les loger.

Allez-vous les garder dans un grand poulailler permanent ? Ou allez-vous avoir un poulailler mobile que vous pourrez déplacer à divers endroits de votre propriété ? Et surtout, vous devrez définir où vos poules vont pouvoir se nourrir autour de votre propriété ? 

Nous associons souvent les poulets à de grands pâturages ouverts. Mais en réalité, elles préfèrent brouter dans des zones vertes avec une couverture végétale abondante et diversifiée.

Vous vous demandez peut-être si les poulets en liberté vont ruiner mon jardin ? La réponse est malheureusement oui. Les poulets peuvent rapidement détruire un jardin. Surtout lorsque les plantes sont jeunes ou encore en semis. Il est donc préférable de sécuriser vos légumes ou de trouver un moyen de séparer vos poules de votre poulailler.

3. Sélectionnez la taille de votre élevage

L’une des principales décisions à prendre pour créer un élevage de poules est de déterminer le nombre de poules que vous souhaitez élever. Comme nous l’avons mentionné dans notre article sur pourquoi élever des poules en permaculture, la taille de votre élevage dépendra de vos objectifs et de vos besoins.

Commencez par déterminer pourquoi vous souhaitez intégrer des poules dans votre projet de permaculture, puis déterminez à rebours le nombre de poules dont vous aurez besoin pour atteindre cet objectif. Par exemple, vous pouvez n’avoir besoin que de quelques poules si elles ne servent qu’à pondre des œufs.

4. Prévoyez une activité régulière pour les poules

Comment élever des poules

Les poules aiment se déplacer et chercher beaucoup de nourriture. Elles peuvent généralement s’éloigner jusqu’à 100 mètres de leur poulailler. Au cours d’une journée, les poules peuvent parcourir plusieurs kilomètres.

Les poules passent également jusqu’à la moitié de la journée à chercher de la nourriture. Il faut donc leur donner de quoi gratter et picorer. Il est également important que les poules prennent régulièrement des bains de poussière. Cela permet de maintenir leurs plumes en bon état et d’éloigner les insectes. Veillez donc à ce qu’ils aient accès à du sable fin ou à de la terre.

5. Surveiller la santé de vos poules

Soyez attentif à tout signe évident de maladie. Par exemple, si vos poules développent des plaies sur la peau ou les pattes. Ou si l’une de vos poules commence à perdre beaucoup de plumes. Soyez également attentif aux problèmes de comportement, comme les tremblements ou les secousses. Au début, il est préférable d’appeler un vétérinaire en cas de problème plutôt que d’essayer de diagnostiquer et de soigner le problème vous-même.

6. Faites attention aux comportements de vos poules

Les poules établissent naturellement leur propre hiérarchie. En général, tout se passe bien. Mais si l’une d’entre elles se bat ou se blesse constamment, vous devrez peut-être la séparer. Si vous avez plusieurs coqs en particulier, cela peut devenir un problème.

Vous pouvez également rencontrer des poules qui deviennent couveuses. Cela signifie qu’elles voudront passer toute la journée sur leurs œufs. Et elles seront très territoriales, mordant ou picorant si vous essayez de prendre leurs œufs. Vous pouvez empêcher une poule d’être couveuse en la retirant de son nid et en enlevant le matériel de nidification. Vous pouvez aussi la séparer dans une cage pendant quelques jours. Vous pouvez aussi profiter de cet instinct naturel pour échanger les œufs non fécondés contre des œufs féconds et les faire éclore.

7. Elever vos poules

Pour que votre élevage de poules en permaculture soit vraiment durable, vous devez élever vos propres poules. Ainsi, vous pourrez continuer à agrandir votre élevage. Ou simplement remplacer les poules que vous récupérerez pour de la viande.

Tant que vous avez au moins un coq pour 20 poules, cela devrait suffire pour obtenir beaucoup d’œufs fécondés. Il n’y a rien de spécial à faire. Laissez simplement la nature suivre son cours.

8. Maintenir un bon régime alimentaire pour vos poules

Les poules sont un excellent moyen de se débarrasser des mauvaises herbes que vous arrachez de votre jardin. Elles adorent manger du pissenlit, de la bardane et du chénopode. Les poules aiment même les orties. Ne vous inquiétez pas, elles ne se font pas piquer comme nous.

Vos poules vont chercher leur nourriture dans les hautes herbes ou même les forêts de votre propriété. Vous pouvez également les laisser manger des cultures de couverture comme le trèfle, les céréales, la luzerne et la moutarde.

Beaucoup de gens l’ignorent, mais les poules mangent aussi des produits carnés. Si vous allez à la pêche ou à la chasse, vous pouvez donner les entrailles et autres déchets des animaux à vos poulets.

Les insectes et les parasites que vous trouvez dans votre jardin peuvent également être donnés aux poulets. Certains agriculteurs en permaculture cultivent même des asticots ou des larves pour nourrir leurs poulets.

9. Contrôle des prédateurs

Les hommes et les femmes trouvent la viande et les œufs des poules délicieuses. Mais malheureusement, c’est aussi le cas de beaucoup d’autres animaux.

Tous les animaux, du renard à la mouffette en passant par l’épervier et le hibou, lorgnent sur vos poules. Même les serpents sont connus pour s’emparer des œufs ou des petits poussins.

Une clôture de qualité est le meilleur moyen d’éviter que vos poules ne deviennent le repas d’un autre animal. Vous voudrez également garder vos poules à l’intérieur, dans leur poulailler ou dans une grange, la nuit.Vous pouvez même faire appel à un chien de garde pour surveiller votre élevage. Veillez à ce que l’espace réservé aux poules reste propre et retirez toute nourriture non consommée. Vous éviterez ainsi que des charognards indésirables ne soient attirés par cet endroit.

10. Profitez

Bien sur, la dernière étape est de profiter de vos poules. Regardez les, interagissez avec elle, récoltez les œufs et faites vous de bon petit plats. Ce n’est que du positif !

Exemple d’un poulailler réussi en permaculture

FAQs

Quelle est le prix d’une poule ?

En moyenne, il faudra compter entre 20 et 30 € pour acheter une poule. Mais en fonction de l’exploitation et du nombre de poules que vous prendrez, vous pourrez en trouver au alentour de 10-15€.