Aquaponie : comment fonctionne un système aquaponique ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:aquaponie

L’aquaponie est un système écologique de production de poissons et de légumes. Elle repose sur le principe de l’élevage de poissons dans un bassin et de la culture de plantes dans un système hydroponique connecté au bassin. L’aquaponie permet de produire de manière durable et écologique des poissons et des légumes frais tout en réduisant considérablement les déchets et les eaux usées.

Définition d’une culture en aquaponie

Définition d'une culture en aquaponie

L’aquaponie est la combinaison de deux méthodes de production alimentaire durable, l’aquaculture et la culture hydroponique. L’aquaponie a été développée dans les années 1970 par un Canadien du nom de John Elton Hall qui a combiné la pisciculture et la culture hydroponique de légumes pour créer un écosystème autosuffisant.

Le système fonctionne en utilisant les déchets des poissons d’élevage pour fertiliser les plantes cultivées dans l’eau. Les plantes agissent comme des bioréacteurs, absorbant les nutriments de l’eau et les convertissant en tissus végétaux. Ce tissu végétal est ensuite consommé par les poissons d’élevage, complétant ainsi le cycle.

L’aquaponie peut être utilisé par tous, que vous ayez un grand terrain ou peu d’espace, où il est tout à fait possible de développer une tour de culture aquaponique.

Quels sont les critères de choix à prendre en compte en aquaponique ?

Comme nous venons de le voir, les poissons fournissent des nutriments aux plantes sous la forme de leurs déchets, ce qui réduit le besoin d’eau, de pesticides et d’autres produits chimiques. Les plantes aident à filtrer l’excès d’ammoniac de l’eau, qui autrement tuerait tous les poissons d’une exploitation aquacole. De cette manière, l’aquaponie offre un moyen écologique de produire des aliments tout en réduisant les coûts et en augmentant les rendements.

Comment fonctionne un système aquaponique en huit étapes :

  1. Les poissons produisent de l’ammoniac dans leurs déchets qui est ensuite transformé en nitrates par des bactéries. 
  2. Les nitrates sont absorbés par les plantes et convertis en dioxyde de carbone. 
  3. Les plantes absorbent le dioxyde de carbone et libèrent de l’oxygène dans l’eau pour que les poissons puissent respirer. 
  4. Les plantes libèrent également des nutriments dans l’eau qui nourrissent les poissons et les maintiennent en bonne santé. 
  5. Les poissons excrètent les déchets dans un lit de gravier où ils sont décomposés par des bactéries en nitrates, ammoniac, phosphates et autres minéraux qui fertilisent les plantes à l’étape 1 de ce processus. 
  6. Une pompe fait circuler l’eau de l’étape 4 vers l’étape 1 où elle filtre à travers gravier et éliminer tout excès de nutriments avant qu’il ne soit renvoyé dans les aquariums
  7. De cette façon, la pompe déplace l’eau dans un système en boucle fermée qui réduit la consommation d’eau de 90 %. 
  8. Le cycle recommence ; les plantes produisent de l’oxygène et libèrent du dioxyde de carbone tandis que les poissons reçoivent une abondance de nutriments et d’eau propre.

Quel kit aquaponie pour fabriquer son système à la maison ?

Vous pouvez acheter un kit aquaponique dans n’importe quel magasin de jardinage ou en acheter un en ligne. Il existe de nombreux types de kits disponibles, ainsi que des tailles et des prix différents pour chacun.

Le type de kit le plus populaire est le « EcoQube » qui se décline en trois tailles : mini, nano et maxi. Le maxi kit coûte 2 000 € mais ça vaut le coup si vous avez de la place !

Le kit Aquaponic Systems, Inc. est un système complet qui comprend tous les composants nécessaires pour construire votre propre système aquaponique à la maison. Il comprend un aquarium, un lit de culture, une pompe et un système de filtration ainsi qu’une mangeoire et une minuterie. Le kit est conçu dans un souci de simplicité afin qu’il puisse être assemblé par n’importe qui sans aucune connaissance ou expérience préalable

Quels poissons pour un bassin en aquaponie ?

L’aquaponie est un type d’agriculture qui combine l’élevage de poissons avec la culture de plantes. C’est la forme de production alimentaire la plus durable au monde et cela peut être fait dans un jardin, ou même à l’intérieur, dans un appartement par exemple.

Les poissons sont une partie importante d’un système aquaponique. Ils fournissent des nutriments aux plantes, qui à leur tour nettoient l’eau pour les poissons. Il existe de nombreux types de poissons et d’animaux aquatiques différents qui peuvent être utilisés dans un système aquaponique et certains sont bien meilleurs que d’autres.

Voici les huit meilleurs poissons aquaponiques :

  1. Tilapia
  2. Poisson-chat
  3. Truite
  4. Poisson rouge
  5. Carpe koï
  6. Crapet arlequin
  7. Tambour rouge
  8. Craie

Quelles plantes pour un aquarium d’intérieur en aquaponie ?

quelles plantes pour un système aquaponique

Choisir les bonnes plantes pour un aquarium d’intérieur en aquaponie peut être une tâche difficile. De nombreux facteurs doivent être pris en compte, tels que les types de poissons, la taille de l’aquarium et le type d’eau dont vous disposez.

Il existe de nombreuses plantes qui peuvent bien pousser dans un aquarium intérieur. Cependant, ils ont tous leurs propres exigences spécifiques et certaines plantes seront plus adaptées que d’autres.

Les plantes les plus couramment utilisées dans un système aquaponique sont :

  • Anacharis (Egeria densa)
  • Jacinthe d’eau (Eichornia crassipes)
  • Bacopa monnieri (Bacopa monnieri)
  • Moneywort (Lysimachia nummularia)
  • Ceratophyllum demersum
  • Mousse de Java (Vesicularia dubyana)

Comment faire un système aquaponique ?

L’aquaponie est un moyen durable et écologique de cultiver des aliments. Il combine les deux principales méthodes de production alimentaire, la culture hydroponique et l’aquaculture.

Il existe de nombreuses façons de fabriquer un système aquaponique. Le plus simple est d’acheter un kit, mais cela peut aussi se faire en suivant ces étapes : 

  1. Trouvez un récipient qui sera utilisé pour l’aquarium, comme un grand bac ou un tonneau en plastique. 
  2. Percez des trous dans le fond du récipient pour laisser l’eau s’en échapper et dans le lit de culture en dessous 
  3. Placez le support de culture dans le lit de culture (il peut s’agir de gravier, de billes d’argile expansée ou de tout autre matériau permettant aux racines des plantes de respirer). 
  4. Placez les plantes dans le lit de culture et couvrez-les avec plus de substrat 
  5. Ajoutez un poisson ou deux dans l’aquarium. 
  6. Utilisez des plantes qui aiment être dans l’eau, comme les tomates et le basilic, pour la culture 
  7. Mettre en place une source de chauffage pour le lit de culture 

Empêchez les mauvaises herbes d’entrer en utilisant des bidons ou des pots remplis de gravier.

FAQs

Quels sont les inconvénients de l’aquaponie ?

L’aquaponie présente de nombreux avantages mais il y a aussi quelques inconvénients à cette méthode de production alimentaire.
L’un des principaux inconvénients est que l’aquaponie utilise beaucoup d’eau. Cela peut être problématique dans les régions où les ressources en eau sont limitées comme le sud de la France. Un autre inconvénient est que l’aquaponie nécessite beaucoup d’énergie pour faire fonctionner les pompes et les filtres, ce qui peut être coûteux à entretenir.
Il vous faudra aussi un espace adapté, pas forcément évident en fonction de l’endroit où vous vivez. Et bien sûr le coût, qui peut être important si vous partez de zéro. Car il faudra un certain temps avant de pouvoir cultiver vos premières tomates ou vos premières fraises.

Peut-on faire de l’aquaponie sans pompe ?

Il existe différent moyen de créer un système aquaponique sans pompe. Il est cependant recommandé d’utiliser une pompe afin de vous simplifier au maximum l’entretien et le temps passer dans votre ferme aquaponique.

Quelle est la différence entre aquaponie et hydroponie ?

L’aquaponie est un type de culture hydroponique qui utilise des poissons pour fertiliser les plantes. Il utilise également une relation symbiotique entre les plantes et les bactéries présentes dans l’eau pour filtrer les impuretés. Il s’agit d’un système durable qui peut être utilisé dans de nombreux contextes différents, y compris les zones urbaines.
La culture hydroponique est une technique de jardinage d’intérieur qui n’utilise pas de terre, mais s’appuie plutôt sur l’eau pour fournir des nutriments pour la croissance des plantes. Cela peut être fait en utilisant soit des milieux sans sol, soit en plaçant les plantes dans de l’eau et en utilisant des nutriments dissous dans celle-ci comme source de nourriture.

Puis-je installer un mur végétalisé dans mon système aquaponique ?

Oui tout à fait. Un mur végétalisé s’adaptera parfaitement avec un système aquaponique ou une ferme en permaculture.